Le débat public débutera par une réunion d’ouverture le 17 avril 2019 à Paris et s’achèvera avec la réunion de clôture le 25 septembre 2019.

Pendant six mois, la commission particulière va organiser des réunions publiques généralistes dans quatre grandes métropoles régionales (Lille, Rennes, Bordeaux et Strasbourg) ainsi que seize rencontres du débat, autour de plusieurs thématiques, au plus près des territoires concernés.

Des démarches spécifiques et inédites, telles que le groupe miroir ou l’atelier de la relève sont également envisagées pour recueillir le point de vue des citoyens.

Durant ces différentes phases de débat, la commission propose d'évoquer de nombreux sujets. Certains ont trait spécifiquement à la gestion des différentes catégories de matières et déchets radioactifs ( déchets TFA, FA-VL, HA-VL, déchets historiques, miniers, issus de la conversion de l’uranium…) avec l'examen des choix possibles en matière d'entreposage ou de stockage. D'autres sont liés au "cycle" du combustible (traitement du combustible usé : monorecyclage et mutirecyclage, distinction entre matières et déchets..). D'autres enfin portent sur des questions transversales ( questions éthiques, questions de sûreté/sécurité des installations, questions relatives à la santé des populations et des travailleurs, à la protection de l'environnement, questions concernant l'économie, le transport des substances radioactives, la gouvernance...).

Enfin, pour compléter son dispositif, la commission propose d’organiser des manifestations dans les départements d’Outre-Mer et dans certaines villes de France, sous la forme de « débats mobiles » pour aller à la rencontre des citoyens.

 

> Comment s'informer et participer au débat ?

 

 

Les événements à venir

La carte des rendez-vous

 
Retour