L’atelier de la relève est une des modalités du débat public sur le PNGMDR. Il vise à impliquer la jeune génération de futurs professionnels qui auront à relever les défis techniques, éthiques et politiques soulevés par la gestion des déchets radioactifs, et à recueillir des contributions de leur part au débat public sur la gestion des matières et déchets radioactifs. L’atelier a consisté à réunir quarante étudiants issus de formations variées pour une journée et demi d’échanges autours de deux des enjeux du débat : la gestion des déchets de haute activité radiologique et des déchets de très faible activité radiologique.

Qui a participé ?

atelier de la relève

L’atelier de la relève a réuni 40 étudiants en licence professionnelle, master 1 et 2, mastère spécialisé et cycle ingénieur, issus des formations suivantes :

  • Sciences humaines : Communication des Organisations et Développement Durable ; Concertation et Territoires en Transition ; Techniques, Sciences et Décisions ; Histoire, Philosophie, Sociologie et Médiation des Sciences ; Science politique.
  • Industrie nucléaire : Energie nucléaire ; Sûreté nucléaire ; Génie des installations du nucléaire ; Ingénierie Nucléaire ; Gestion des Déchets et Démantèlement en Environnement Nucléaire ; Assainissement nucléaire et valorisation des sites industriels ; Radioprotection, démantèlement et gestion des déchets radioactifs ; Ingénierie
  • Environnement, énergie et risques : Analyse environnementale et diagnostic des pollutions ; Surveillance et Gestion de l'Environnement ; des Risques et des Crises ; Ingénierie et Management des Risques en Santé Environnement Travail ; Management de l'environnement et du climat ; Ingénierie Thermique et Énergie ; Génie mécanique.

Ces étudiants ont été mobilisés sur la base du volontariat, suite à un appel à candidatures lancé par la CNDP et relayé par leurs enseignants. La sélection a été faite par la CPDP en veillant à une parité de genre et une diversité des formations représentées. L’un des objectifs en effet était de favoriser un regard interdisciplinaire sur les questions abordées. Pour plus de détails sur les participants, consultez ce document

 

Quand et où ?

Le 24 et 25 mai 2019 à Paris.

 

Quelles modalités ?

L’atelier a proposé une mise en situation de gestion des déchets radioactifs. Cette mise en situation a été effectuée à partir de deux jeux (serious games) portant respectivement sur la gestion des déchets de Haute Activité (HA), d’une part, et de Très Faible Activité (TFA), d’autre part. Ces jeux ont été développés dans le cadre d’un projet de recherche européen (SITEX-II) et dans le cadre d’un partenariat de recherche impliquant l’IRSN et le groupe de recherche Mutadis (voir document de présentation). La mise en situation s’est effectuée autour de tables de 5 participants dont l’animation a été assurée par un groupe d’experts français et belges issus du réseau SITEX_network et de l’IRSN. Pour plus de détails sur le déroulement, consultez ce document

 

Quels débouchés ?

Les contributions des participants au cours de l’atelier de la relève seront prochainement rendues publiques sur ce site et versées au débat public.

Retour